Chapitre 3: l’hypnose

Cette semaine nous avons testé l’hypnose, cela à était compliqué pour moi de me projeter quelques années auparavant, ce n’était qu’une première cela est donc apparemment normal nous verrons par la suite si cela fonctionne réellement. Il a fallu que j’apprenne à comprendre mon corps et à méditer, moi qui ai tendance à le faire parfois à la maison avec l’application «le petit bambou » je savais que je n’y arriverais pas, trop de pensé mélanger, mon esprit s’envole dans beaucoup trop de choses et cela à donc était impossible de me concentrer sur un seul sujet comme si quelque chose empêché mon esprit d’aller plus loin.

Des émotions qui à la fin mon laissé méga pensif, à en avoir comme une envie de pleurait. Cet état d’âme sait poursuivit quelques jours comme à chaque fois, mais je sens que j’arrive à voir les choses un peu différemment, à me sentir un peu mieux et cela m’a permis de travailler sur moi-même et sur ma façon de voir les autres. Le travail accomplit est loin d’être achevé mais je sais que cela est bénéfique.

Je me sens à chaque fois un peu gêné, à me demander si ma place était là et cette semaine encore plus quand j’ai commencé l’hypnose, cela est très embarrassant au début puis à la fin j’étais un peu déboussolé a plus trop savoir où j’étais, puis comme à chaque fois sur le chemin de la maison je me sens vide, un peu perturbé par ce qui sait passer. Mais cela m’apprend à savoir gérer mes émotions au quotidien, j’analyse et essaye d’appliquer avec parfois des difficultés ce qui à était travaillé dernièrement,

Bien évidement il n’y a pas eu que de l’hypnose, mais cette semaine les 3/4 du temps à était consacré que sur cela et le reste du temps à des larmes mais il est avant tout nécessaire de savoir avancé sans nous laissé bouffer par un tas de pensé ou de ressenti négatif, il faut apprendre à penser à nous en premier avant de penser aux autres, de notre bien être. De dire stop à ce que nous ne voulons plus mais aussi de faire ce que nous voulons.

Chapitre 2 : le franchissement

Hier, le travail que j’ai décidé d’accomplir a commencé cela n’a pas été facile, arriver devant cette porte j’ai bien failli faire demi-tour ; une fois rentrée, j’ai pensé ressortir. Au début le malaise s’est installé, à me demander ce que je faisais là et puis tout est très vite devenu naturel même si à certains moments mes yeux se sont parfois noyés.

Nous avons commencé par analyser ma situation, à comprendre pourquoi j’étais arrivée à ce stade d’émotions. Essayé de me faire accepter certaines choses sans avoir de sentiments néfastes. J’ai compris que parfois nous pensons tourner des pages mais finalement nous ne la tournons pas nous ne faisons que la dissimuler et cela finit par faire écho dans notre présent. J’ai pris conscience que ma démarche était nécessaire car seule je n’y serais pas arrivée.

IMG_20200504_155206.jpg

Je ne sais pas si vraiment cela sera bénéfique je ne le saurais qu’au fil du temps, mais cela est un début qui a bien commencé même si j’ai toujours un dilemme qu’il va falloir que je résolve mais pour le moment j’en suis incapable. Nous verrons ce problème petit à petit parce que pour cette première, rien n’a été fait et le vrai travail commencera la prochaine fois et peut être pas aussi longtemps que je ne le pensais finalement.

Au fond le plus dur est de se lancer dans quelque chose qui nous fait peur et quel que soit ce projet. Mais quand nous avons ce déclic de vouloir nous améliorer alors nous décidons de franchir les limites qui nous empêchent d’avancer et une fois le cap lancé, bizarrement cette anxiété finit par s’envoler et cela devient plus facile. Et puis si nous avons la bonne personne pour nous accompagner dans cette démarche alors cela devient plus simple à faire.

Merci à cette personne qui m’a aidée à me lancer et qui m’accompagne dans ce parcours qui est au final le nôtre.

.

Chapitre 1 : acceptation

Nous y voilà mon premier article qui aura du sens du moins pour moi, cela sera un genre de transition entre ce blog et le travail qui va enfin se construire petit a petit dans quelques jours. Il m’a était très difficile de me lancer, il m’aura fallu des années avant que je ne l’accepte et même quand je l’ai accepté, il m’aura fallu quelques semaines pour prendre le téléphone et me dire ça y est le processus est lancé je ne peux plus reculer.  Enfin nous pouvons toujours reculer mais si je fais cela je me condamne a brisé ce que je ne veux absolument pas.

Je commence à paniquer parce qu’il y a encore quelque mois cela était quelque chose que je ne voulais entendre parler, quelque chose qu’il était hors de question que je fasse ni même d’y penser une seule seconde. Parce qu’il faut l’admettre je pensais comme beaucoup pense, je mettais certaines choses dans des cases Mais parfois nous devons nous rendre à l’évidence que pour nous sauver soit même il faut arrêter avec les préjuger, ne pas penser aux regards ni même aux pensés des gens mais avant tout de penser a notre bonheur et a ceux qui en font partie et ce dire je me lance et si cela ne fonctionne pas j’aurai au moins eu le mérite d’essayer.

cropped-20190113_160928963938154.jpg

Je n’ai aucune idée de comment les choses font dorénavant se dérouler, ni comment nous allons entamer tout ce processus qui je pense sera long et douloureux et je ne vais pas vous mentir cela m’angoisse. Car il est facile de ce caché devant nos proches mais quand nous devons enfin sortir de cette cachette pour faire ressurgir des choses que nous ne voulons pas déterrer cela devient plus difficile à faire et a surmonté.

J’espère que cela apportera ses fruits et que tout cela je ne le regretterai pas, que tout cela en vaudra la peine malheureusement cela ne se fera pas en un claquement de doigts et le résultat ne se verra pas du jour au lendemain, il va y avoir beaucoup de travail et il va falloir apprendre à être patient parce qu’il y aura des rechutes avant d’atteindre intégralement la réussite.

Ce blog sera donc consacré à se travaille, je vous informerais à chaque fois que je le ferais en vous racontant sur quoi j’ai travaillé, et ce que cela m’aura appris ou apporter.

En espérant que certains me lise sans juger cela n’est pas le but.

Bonne lecture à vous j’espère que cet article vous aura plus et je vous dis a très bientôt même plutôt que ce que vous pouvez penser.